Le jardin Bio 2012-1013

jbio2012_2013_01jbio2012_2013_05

C'est la rentrée du jardin BIO !
Les élèves les plus enthousiastes de l'année passée reposent leur candidature.
Après l'été, les récoltes se poursuivent et un peu de défrichage s'impose.
jbio2012_2013_02
jbio2012_2013_03
jbio2012_2013_04
jbio2012_2013_06
jbio2012_2013_07

C'est l'automne, et nous profitons de belles journée pour désherber les carrés de plantes aromatiques, où les herbes folles prolifèrent.

jbio2012_2013_08

jbio2012_2013_09

jbio2012_2013_10

jbio2012_2013_11jbio2012_2013_12
Afin de correctement amander le sol nous effectuons un premier test, "le drainage": arrosez le sol nu et observez la vitesse à laquelle il absorbe l'eau. Les terrains sablonneux et caillouteux drainent rapidement tout apport de liquide, tandis que l'argile le conserve beaucoup plus longtemps. 

Pour le second test: prenez une poignée de terre et comprimez la pour juger de "sa structure". Une motte de glaise humide colle aux doigts et en conserve la forme, tandis que le sable mouillé se decompose facilement ; le limon et la tourbe présentent une structure intermédiaire.

Il existe également des tests d'acidité du sol. Les sols acides (comme les tourbières) présentent un pH situé entre 1 et 7, un sol neuter (comme certains terrains argileux) aura un pH exactement égal à 7 et un sol basique ou calcaire (p. ex. certains sols rocheux) présentera un pH supérieur à 7. Ce paramètre peut être corrigé par un apport de calcaire si le sol est trop acide, ou de tourbe s'il est trop calcaire.

Nous amandons donc ici notre sol d'un peu de sable de rivière pour le rendre plus meuble.
Et pour apporter un peu de couleur au jardin en hiver nous y plantons quelques espèces fleuries : choux d'hiver, pensées,....
En pesant aux gourmande nous mettons en terre deux pieds de framboisier que l'on paille afin de les protéger du froid. 
jbio2012_2013_13
jbio2012_2013_14jbio2012_2013_15

Après un apport conséquent de cendres de cheminée (riche en potasse),nous plantons les fèves. 

jbio2012_2013_16

jbio2012_2013_17jbio2012_2013_18

Il n'existe pas de règles générales en matière d'apport de nutriments. Certaines plantes auront besoin d'azote pour améliorer l'épanouissement du feuillage; les plantes à fleurs et les fruitiers tireront plutôt profit d'un apport de potassium, qui favorise la floraison et la fructification. Le phosphate, enfin, est garant de racines en pleine santé. La plupart des engrais allient ces différentes composants en proportions variables. Les engrais organiques (composés de substances naturelles) sont bénéfiques aux organismes qui vivent dans le sol mais aussi à la structure de ce dernier. Les engrais artificiels ont un effet rapide mais de courte durée.

jbio2012_2013_20

jbio2012_2013_21

Les féves sortent de terre. C'est le moment de constituer une butte à leur pied pour consolider leur croissance ; et les fraisiers ont besoin d'un bon coup de nettoyage avant le printemps et la repousse des stolons (leurs "racines aériennes").

jbio2012_2013_19

jbio2012_2013_22En février nous débutons la collecte des oranges amers pour tous ceux qui souhaitent se lancer dans la confection de vin d'orange ou de confiture d'oranges amers.