L'alimentation

alimentsSe nourrir est une préoccupation naturelle et majeure de tout être humain...
Devenu adolescent, le "mangeur" presque indépendant sait-il toujours se retrouver dans la planète alimentaire ? Sait-il bien pourquoi il mange ? Sait-il comment trouver bonheur et santé dans son assiette ?
 

Il semble que oui. Les recherches récentes sur les pratiques des adolescents en matière d'alimentation montrent que les jeunes Français ne sont pas des adeptes exclusifs de la "malbouffe". Bien au contraire. Ils fréquentent les fast-foods bien sûr, mais le repas familial résiste bien et les bons petits plats exercent toujours sur eux une attractivité inégalée pour le plaisir du goût ,la découverte de nouveaux mets et plus encore la dimension affective.

 

 

 

 


semaine_du_goutLa  Semaine du Goût fédère des initiatives locales, régionales et nationales autour de l'éducation au goût, du patrimoine culinaire et des métiers de bouche. La 23e édition de la Semaine du goût se déroule du 15 au 21 octobre 2012 sous le haut patronage du ministère de l'éducation nationale. De la maternelle au lycée, plusieurs milliers d'élèves y participent.

 

La Semaine du Goût a lieu tous les ans en octobre depuis 1990, à l'initiative du journaliste gastronomique Jean-Luc Petitrenaud.

Cet événement a pour objectifs :

  • d'éduquer au goût les consommateurs, notamment les enfants
  • d'éduquer à la diversité et au plaisir des goûts et des saveurs
  • d'informer de manière pédagogique sur les produits, leur origine, leur mode de production et leurs spécificités
  • d'informer sur les métiers de bouche
  • de transmettre des savoir-faire
  • d'encourager les comportements et consommations alimentaires s'inscrivant dans un mode de vie équilibré et durable

pyramideexpo_cdi

mes_preferences_culinaires_01mes_preferences_culinaires_02mes_preferences_culinaires_03mes_preferences_culinaires_04mes_preferences_culinaires_05mes_preferences_culinaires_06mes_preferences_culinaires_07mes_preferences_culinaires_08mes_preferences_culinaires_09mes_preferences_culinaires_10mes_preferences_culinaires_11

 


 

brake_03Est-il possible de MANGER selon notre faim, nos préférences et nos envies tout en respectant notre environnement ? Consommer, acheter, bien sûr mais quels aliments et en quelle quantité ? Bio, commerce équitable, grande distribution, pas si facile de s'y retrouver. Le bonheur est dans l'assiette, d'accord, mais encore faut-il s'affirmer en mangeur libre et informé !

brake_01

brake_02

 

Sur la thématique du choix citoyen et responsable, les élèves ont réalisé quelques diaporamas d'information, destinés aux écrans de la demi-pension :


menu_mois_de_maimenu_semaine_du_gout

menu_octobredavigel_01

 

Alain Dughetti et son équipe orchestrent les cuisines du lycée Rouvière. Investis dans leur tâche, ils régalent entre 800 et 1000 élèves chaque midi, et 200 élèves au dîner. Au menu : de nombreux produits frais locaux et de saison, du bio, des produits labélisés et des saveurs régionales.

 

 

davigel_04

chefs_bio

Notre cuisinier, Monsieur Alain Dughetti, fera partie du jury professionnel lors de la 2ème finale régionale du concours "Les Chefs Bio", le mercredi 6 mars 2013. Vous voulez en savoir plus ? Tout est dans le dossier pdf téléchargeable :

 


 

choix_citoyen_01

      Ce projet est bâti autour du lien indissociable alimentation-santé et permet d'étendre le champ d'investigation à d'autres enjeux importants, mettant ainsi en exergue la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, par son histoire, ses lieux, ses acteurs de l'alimentation, sa culture. 

choix_citoyen_02

 

 

Ces notions de goût et de santé sont énoncées dans un contexte participatif de différents acteurs où le plaisir gustatif et la qualité des produits sont au coeur des actions proposées.

 

Notre lycée s'inscrit dans le projet, en expérimentation durant l'année 2012-2013. 
Dans cette entreprise, des professionnels régionaux  nous accompagnent :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
paniers_davoine
 

Des abeilles et du miel au Lycée Rouvière...

Avec les élèves de 2nde ayant l'enseignement d'exploration "Sciences et laboratoire", Mme NERRIERE, professeur de sciences physiques et Damien FEVRE, apiculteur du Revest, ont impliqué les élèves sur le thème "Chimie et produits de la nature".
Voici les principales étapes de leur  travail conjoint :

 

choix_5-Une première phase de présentation :
  • Présentation du travail d'apiculteur
  • Description des diverses abeilles présentes dans une ruche
  • Description du rôle de chacune
  • Introduction à la biologie des abeilles
  • Description de la ruche et de ses différentes parties
  • Présentation des outils utilisés par l'apiculteur

 

choix_1choix_2-Une seconde phase de tests :

  • Tester la présence d'eau dans le miel, à l'aide de sulfate de cuivre anhydre
  • Tester la présence de glucose
  • Mesurer la solubilité du miel
  • Mesurer son acidité

-Et pour clôturer la séance...

    • Dégustation de divers miels
    • Découverte de la ruche pédagogique (en coupe vitrée) et de ses abeilles
    • Projection d'un film de sensibilisation sur l'impact croissant des pesticides sur ces insectes indispensables à la polinisation 

 

 

 

choix_3

choix_4

 

 


festival

 Le Comité français pour la solidarité internationale propose un festival de films centrés sur la problématique de l'alimentation mondiale : le festival AlimenTerre 2012.

 

 

Sur 7 films proposés, 3 ont été sélectionnés pour une projection au lycée Rouvière :

Synopsie : L’agro-écologie, solution pour que chacun se nourrisse demain ? Oui, démontre ce documentaire ! Il présente des initiatives agro écologiques réussies des quatre coins du monde, augmentant les rendements et créant de nouveaux liens entre producteurs et consommateurs. Des alternatives à diffuser sans modération...

  • Planète à vendre

Synopsie : Ces dernières années, plus de 80 millions d’hectares ont changé de mains. Les acquéreurs : des investisseurs soutenus par leurs gouvernements, voulant garantir la sécurité alimentaire de leur pays, ou des acteurs financiers à la recherche de placements juteux. Résultat : une ruée sans précédent vers les meilleures terres des pays pauvres. Pays qui ont connu des émeutes de la faim ou ont recours à l’aide internationale pour nourrir leurs peuples…

  • La era del buen vivir

Synopsie : Le film raconte l'histoire de Mayas d'aujourd'hui. Après 500 ans de colonisation et une guerre civile sanglante, ceux-ci font face à la globalisation de la société de consommation, à des difficultés d'accès à la terre, au pillage des ressources naturelles et aux impacts du réchauffement climatique. Mettant en pratique leur définition du développement, bien loin des conceptions imposées par l’Occident, ils construisent leurs propres solutions pour demain.

 

ccfd_01Lors de chaque séance de projection 2 à 3 spécialistes, aux opinions complémentaires ou divergentes ont animés le débat.

 ccfd_02  ccfd_03ccfd_04

 

ccfd_09ccfd_08ccfd_07

ccfd_05

ccfd_06


 

A l'initiative de deux élèves de 1°STD2A , Champoussin Audrey et Lemaitre Meghan, la Banque Alimentaire du Var s'est déplacé pour une séance de sensibilisation auprès de leur classe.

banquealimentaireLa Banque Alimentaire du Var est une association humanitaire, créée en 1987, et régie par la loi du 1ier juillet 1901. Elle est rattachée à la Fédération Française des Banques Alimentaires qui regroupe 79 autres associations similaires réparties sur l'ensemble du territoire français et couvrant l'intégralité des département.

  • Sa mision : "aidez l'homme à se restaurer"

La Banque alimentaire collecte tri et distribue des denrées alimentaires dans le plus grand respect des règles d'hygiène et de sécurité alimentaire. Son action se fonde sur la gratuité, la lutte contre le gaspillage, le don et le partage.

  • L'action "approvisionnement" repose pour l'essentiel sur :
-Les programmes d'aide alimentaire de l'Europe (PEAD) et de l'Etat.
-La récolte de produits du secteur agroalimentaire ou de la grande distribution.
-S'y ajoutent les dons en nature au travers d'une collecte annuelle organisée auprès du grand public dans les grandes surfaces et les collectivités volontaires.
  • L'action "redistribution" s'exerce auprès des personnes en difficulté, par le canal de centaines d'associations et d'organismes sociaux du département.

L'association dispose d'installation assez bien adaptées à ses besoins : un entrepôt, trois chambres froides, du matériel de transport (forgon, véhicule isotherme réfrigérés, chariot élévateur, etc...) ainsi que d'un minimum de matériel bureautique et informatique. Elle fait appel aux services de 70 bénévoles et d'une demi-douzaine de "contrats aidés"

En 2011, la Banque Alimentaire du Var a redistribué, dans le département, 1500 tonnes de denrées alimentaire, soit l'équivalent de 2 800 000 repas, distribués auprès d'environ 8000 démunis du département.

 

Action_contre_la_faim

 

COURIR POUR UNE CAUSE…

Le vendredi 17 mai, entre 9h et 10h, la 16ième édition de « La course contre la faim » s’élance au lycée Rouvière.

Cette course est un projet citoyen qui sensibilise les jeunes au problème de la faim dans le monde et leur permet de se mobiliser contre ce fléau.

En amont de cette action, un film et une conférence-débat sont animés par un salarié de l’association « Action contre la faim ». Les élèves apprennent que les principales causes de la faim sont la pauvreté, les guerres, les catastrophes naturelles, les maladies et épidémies.

ccf_01

ccf_02
Cette année, 75% des dons collectés dans le cadre de la Course contre la Faim permettront le financement de projets dans au moins trois pays, dont le Bangladesh.
 
Les domaines d’intervention de ACF (Action contre la Faim) sont multiples :
  •  Prévention, dépistage et traitement de la malnutrition aiguë ;
  •  Renforcement des pratiques de soins infantiles et d’hygiène ;
  •  Accompagnement vers l’autonomie alimentaire  au travers de micro-projets (jardin potagers, petit bétail, pêche,…);
  •  Formation à l’assainissement de l’eau.
 

C’est un projet solidaire et sportif qui s’articule en 3 étapes :

  •  Les élèves partent avec un « passeport solidaire » à la recherche de parrains dans leur entourage (famille, voisin, commerçant …) qui s’engagent sur une promesse de don par kilomètre parcouru.
NB : Chaque don supérieur ou égal à 8€ donne droit à une déduction fiscale égale à 75% du montant du don.
  •  Durant la course, chaque élève fait de son mieux pour réaliser un maximum de kilomètres, en courant à son rythme.
  •  Après la course, les enseignants organisateurs complètent le passeport et les élèves collectent les dons, à l’ordre d’Action contre la Faim.

Action contre la Faim s’engage, vis-à-vis de ses bénéficiaires comme de ses donateurs et partenaires, à respecter transparence et information dans l’affectation et la gestion de ces fonds. Reconnue d’utilité publique en 1994, l’association fait partie du Comité de la Charte du don en confiance et est auditée régulièrement par la Cour des Comptes et l’IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales).

ccf_03

ccf_04ccf_05

ccf_rouviere