Paysages Méditerranéens

Sortie de fin d'année
Productions graphiques
Exposition peintre Molinéris

Sortie de fin d'année

Ce 8 juin, au Jardin des Méditerranées (RAYOL-CANADEL)

Les 4 professeurs accompagnateurs étaient:
Mme RALLO, Mme MERIOTTE, Mme GASSIER, et Mme LANDE.

Histoire du site :

Au début du 20ème siècle sur un littoral encore sauvage débute l’histoire du Domaine du Rayol. Deux familles, les Courmes puis les Potez, et une période d’abandon génèrent le Domaine du Rayol. Le conservatoire du littoral acquiert le site en 1989 et une association est créée (ADORA) dans le but de le gérer. Aujourd’hui l’association emploie une vingtaine de personnes pour faire vivre le lieu et accueillir les 60 000 visiteurs par an.

Gilles Clément est le concepteur du Jardin des Méditerranées ; il choisit d’y créer un jardin planétaire associant des flores vivant sous les mêmes conditions climatiques mais séparées par des milliers de kilomètres et ayant comme caractéristiques communes de résister au feu et à la sécheresse.

 

Caractéristiques du climat méditerranéen :

On retrouve ce climat sur une étroite bande littorale à travers le monde, de la Californie, au Chili, en passant par la Nouvelle-Zélande, l’Australie et le sud de la Chine, mais aussi l’extrême Afrique du Sud.

Ce climat est caractérisé par une forte chaleur et la sécheresse en été et une douceur plus humide en hiver ; ce qui oblige les plantes à s’adapter à un manque d’eau notable : longues racines, feuilles réduites, feuilles épaisses, feuilles vernissées, odorantes, avec une floraison printanière et un repos végétatif en été.

Pour les plantes méditerranéennes, la mauvaise saison, c’est l’été. Elles vivent au ralenti du fait de la chaleur et du manque d’eau. Cette performance est visible par l’état de léthargie des plantes, certaines ont même perdu leurs feuilles. A cette saison, les plantes méditerranéennes ne fleurissent pas.

Certaines plantes à bulbe résistent ainsi à la sécheresse ou au feu (ex : liège du chêne liège). Le feu permet aussi de régénérer cet univers car certaines plantes ne font des fleurs qu’à la suite d’un stress lié au feu (ex : black-boy, goupillon rouge), ce sont les plantes dites « pyrophyte ».

Biodiversité en climat méditerrannéen :

Le climat méditerranéen est composé d’une multitude d’espèces végétales qui ont su s’adapter au climat chaud et sec. Ce climat ne recouvre que 2% de la planète alors qu’il abrite 20% de la biodiversité mondiale (faune et flore). On a une grande diversité grâce aux plantes endémiques (ex : ciste, lavande, acanthes) et exotiques (ex : eucalyptus, mimosas, bambou, cactus, palmiers) apportées par l’homme.

Un jardin en mouvement :

Dans ce jardin, une liberté est donnée aux espèces peu nobles telles que les herbes folles qui offrent un habitat de choix à de nombreux insectes.

On y applique des techniques écologiques pour protéger les sols de l’érosion et de la dessiccation par du paillis. Ces derniers offrent de plus un abri aux jardiniers de l’ombre (vers, bactéries, insectes,…).

On applique aussi parfois des techniques inhabituelles comme par exemple l’utilisation d’un tapis de feuilles d’eucalyptus comme désherbant dans les allées.

Et pour une meilleure gestion de l’eau, on choisit des plantes adaptées au climat méditerranéen et l’on évite les surfaces enherbées.

 

Productions graphiques

Les élèves de 2°E, dans le cadre du projet PAYSAGES MEDITERRANEENS 2009-2010, ont atteint un certain nombre d'objectifs:

  • Une reconnaissance des caractéristiques de ces paysages;
  • Une analyse géographique, historique, économique et social de ces paysages;
  • Une double lecture littéraire et artistique de ces paysages;

Enfin, les élèves se sont investis dans une transcription picturale des paysages méditerranéens. Cette restitution est venue s'inscrire après l'analyse de différents courants artistiques, de la fin du XIX° et du début du XX° siècle, et a donné lieu à une exposition au CDI

paysages_mediterraneens1paysages_mediterraneens2paysages_mediterraneens3paysages_mediterraneens4paysages_mediterraneens5

 

 

 

Exposition peintre Molinéris

Témoignages des élèves de 2°E suite à la visite de l’exposition consacrée au peintre Molinéris intitulée «Peace, Love and Destruction» et de l’exposition consacrée aux 60 ans de Paris Match à la Villa Tamaris (La Seyne sur mer 83) (mardi 06 octobre 2009 avec Mmes Gassier, Giraudon, Lande, Rallo et la classe européenne 2E)

expo_paysages_mediterraneens1L’exposition était pour moi très réussie, il y avait plein de belles photographies. Celles des soldats m’ont particulièrement marquée car elles sont malheureusement d’actualité. On a un sentiment de culpabilité, de compassion et d’impuissance en voyant ces images. Les peintures étaient très originales mais m’ont moins plu que les photographies. (B.J.)

L’exposition de photographies à la Villa Tamaris m’a plus plu que les tableaux car j’ai eu plus de mal à les comprendre. Les photographies étaient très belles et intéressantes : par exemple certaines faisaient allusion à des événements historiques mais d’autres parlaient aussi de faits d’actualité, d’autres encore étaient sur les fonds marins donc elles étaient très diverses. (T.A.)

J’ai beaucoup aimé la visite. La photographie qui m’a le plus marquée est celle de la petite fille avec sa peluche. Mais ce qui m’a le plus plu, ce sont les tableaux de Molinéris car j’ai ressenti plus de choses en regardant ses œuvres. (L.J.)

Le tableau intitulé « Chemin de l’école » peint par Molinéris est choquant : on y voit la silhouette d’un père emmenant son fils avec un fusil à l’épaule au milieu d’une ville en feu ! (E.S.)

Les tableaux comme les photographies étaient des représentations de la réalité. Le souvenir des visages peints reste dans notre mémoire et la qualité des photographies est indéniable. (M.V.)

expo_paysages_mediterraneens2Dans le tableau de Molinéris, la simplicité du bluesman, accompagné de sa guitare et de son chapeau, m’a ému. Il représente l’esprit du blues, né de la souffrance des Noirs aux Etats-Unis. (G.R.)

L’exposition que j’ai préférée est celles des photographies car je les ai trouvées marquantes. Les tableaux m’ont beaucoup moins plu car je ne comprends pas bien la peinture. (A.K.)

C’était une exposition très intéressante car les photographies de Paris Match sont pour la plupart très émouvantes tout comme les tableaux de Molinéris. (P.C.)

Toutes les photographies de Paris Match étaient très belles, celles qui annonçaient la mort d’une personnalité étaient très émouvantes. Les peintures de Molinéris étaient troublantes. La visite était très intéressante. (M.R.)

expo_paysages_mediterraneens3La partie que j’ai préférée est l’exposition sur les 60 ans de Paris Match. Les photographies sont vraiment très parlantes ; parfois, elles manipulent l’observateur. Celles qui m’ont le plus touchée sont celles sur les prématurés, qui m’ont beaucoup émue. Par ailleurs, le style particulier, avec de nombreux reliefs, de Molinéris, a permis de voir un autre style pictural, différent de ce que l’on voit habituellement. (T.V.)

J’ai trouvé très profonde et émouvante la photographie où l’on ne voit que les yeux d’un soldat américain… (L.R.)

J’ai aimé les photographies sur les bébés prématurés, c’était touchant. La peinture de Molinéris avec le soldat et l’enfant était aussi très réussie. (Y.M.)

Je n’ai porté que très peu d’intérêt à cette visite : il y avait des articles people et des peintures du XXème siècle, leurs avis sont trop présents et comparent des gens et des politiques aux nôtres en portant pour base qu’on ne peut plus s’améliorer. Avant de détruire pour reconstruire, il faut un exemple et le nom »Démocratie » n’en est pas un. (B.G.)

expo_paysages_mediterraneens4Certaines photographies ont un caractère très émouvant, voire même bouleversant, car elles nous ouvrent les yeux de manière artistique sur la réalité du monde. (B.L.)

Je me souviens d’un tableau en particulier : il y avait une diva sous les projecteurs et en dessous, des couleurs qui nous rappelaient la misère. Cette peinture m’a vraiment fait prendre conscience des inégalités dans le monde. (M.F.)

Il y avait des photographies qui montraient la banquise en train de fondre. Au début, la photographie était toute blanche puis sur la dernière il ne restait plus qu’un petit bout blanc de banquise au milieu de l’océan. On avait peint « Paris Match » sur la glace… au fur et à mesure, le titre disparaît. Cela montre que la question du réchauffement climatique est importante et inquiétante. (M.P.)

La force des images peut être, parfois, plus forte que celle de longs discours. (M.R.)

Les émotions dégagées par la peinture sont différentes, elle nous transmet ses joies comme sa tristesse. (M.R.)

Cette visite était bien, elle montrait que les images peuvent être mieux que tout, elles font passer des émotions. (K.D.)

De l’amour, du sang, de la joie, de la peur, des souvenirs, le tout réuni autour d’une magnifique exposition de photographies où le noir et blanc s’opposent aux couleurs trop froides mais percutantes de la « Destruction » de Molinéris. (M.D.)

expo_paysages_mediterraneens6Le séjour à la Villa Tamaris m’a plu, j’ai bien aimé le moment où nous devions dessiner ou reproduire le tableau qui représentait le Tibétain. J’ai découvert en moi des talents cachés. Certains tableaux m’ont beaucoup plu comme les tableaux lyriques où l’on éprouvait de la compassion envers les personnages représentés (le jeune garçon travaillant à 10 ans…). (D.Y.)

Certaines photographies étaient impressionnantes, surtout celles sur les problèmes dans le monde ; on comprend que c’est important et on est plus sensible à ces problèmes (la famine, les guerres, le réchauffement climatique). (J.B.)

Des photographies émouvantes et magnifiques. Une exposition à aller voir de toute urgence !!! (L.G.)

Les photographies de guerre furent très émouvantes et on sentait bien la détresse des personnes. Lorsqu’on a dessiné, c’était bien et l’on pouvait voir que ce n’est pas si facile ! L’exposition, en général, était bien structurée, il y avait de très bons placements de photographies. A voir !!! (S.B.)

Cette visite nous a fait découvrir des œuvres d’art qu’on a pu approcher de près et qu’on n’a pas souvent l’occasion de voir. Le vieil homme m’a marquée car les couleurs étaient réellement en accord avec son portrait. J’ai bien aimé cette exposition. (N.C.)

expo_paysages_mediterraneens7Les peintures de Molinéris sont frappantes car elles font ressortir toutes les émotions d’un paysage ou d’un personnage. (L.G.)

Cette sortie à Tamaris nous a permis de découvrir le travail des peintres et des photographes. J’ai préféré les photographies car elles sont des moments pris sur le vif. (M.G)

Sans mot ni parole, la sincérité, la haine, la passion s’inscrivent dans le réalisme et l’abstraction exaltés sur les murs blancs de cette bâtisse. (C.B.)

Lors de cette sortie à la Villa Tamaris, j’ai été ému devant la photographie du dauphin emprisonné dans les filets, mourant. Le photographe a réussi à figer le moment où le dauphin regarde l’objectif et cela rend la scène encore plus triste. (G.C.)

J’ai bien aimé la photographie où il y a les petites danseuses du ballet de l’Opéra de Paris. Le photographe a su montrer leur ensemble parfait et a réussi à les prendre en mouvement sans flou. (L.M.)

expo_paysages_mediterraneens8Cette visite m’a beaucoup plu, en particulier les photographies de Paris Match bien que les tableaux soient également impressionnants. La photographie du Président de la République (Georges Pompidou) assis sur sa voiture d’époque aux côtés de sa femme blonde à la coiffure et aux vêtements des années 60 m’a beaucoup marquée. On y voit un contraste entre l’air sérieux de Monsieur et la joie de vivre de sa femme colorée qui tient un bouquet de fleurs à la main. J’aime beaucoup cette époque et donc aussi cette photographie très intrigante. (A.S.)

Les photographies étaient très belles, en passant des photographies de guerre à celles de stars célèbres ou d’événements importants mais les peintures aussi ; elles étaient faites avec des objets de tous genres, avec des morceaux de bois ou de grillage. C’était très intéressant. (C.)